Une conférence pour élaborer des projets à Nouakchott

Une conférence pour élaborer des projets à Nouakchott
28 mars 2018 08:00

Le développement du football africain à la lumière du règlement général des programmes de la FIFA est au centre du programme de la conférence de deux jours organisée par la FIFA et la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) à l’intention des Présidents et Secrétaires généraux des associations membres d’une trentaine de pays d’Afrique, qui prendra fin le 28 mars à Nouakchott en Mauritanie.

 

A cette occasion, Veron Monsengo-Omba, directeur des Associations membres et du Développement Afrique-Caraïbes de la FIFA, a souligné l’importance de la diversification des programmes de développement de la FIFA. « Cette conférence est organisée pour accompagner les associations africaines afin qu’elles présentent des projets à leur niveau et la FIFA fournira de l’argent »


Durant la conférence ouverte mardi 27 mars par le président de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM), Ahmed Yahya, la délégation de la FIFA a également souligné le rôle important joué par la Fédération mauritanienne de football en matière de développement : « Que les Fédérations s’approprient l’exemple de la Mauritanie en matière de gestion et de développement. Parce que la Fifa injecte beaucoup d’argent, entre 5 et 6 millions de dollars.  Pour une association comme les Etats-Unis qui gère plus de 100 millions ce n’est pas beaucoup, mais pour le continent, c’est énorme », a-t-il ajouté.


Cette conférence - la première organisée en Mauritanie - d’une série d’autres prévues par la FIFA dans toutes ses Confédérations, a pour objectif de promouvoir les échanges avec ses associations membres en matière de développement.


Au menu des travaux figure notamment les activités génératrices de revenus comme moyen de pérenniser les finances des Fédérations de football en Afrique. La planification et gestion de projet. Un projet ? C’est quoi, de quoi parle-t-on exactement, cela s’élabore comment, à qui, à quoi cela sert-il ?


Evaluer, suivre, soutenir, accompagner, gérer un projet ? Comment doit-on procéder ?

 

 

Le président de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM), Ahmed Yahya dans son  mot de bienvenue aux participants s’est dit honoré d’accueillir cette conférence  après le Sommet de la Fifa que la Fédération mauritanienne de football avait abrité le 18 février dernier.


« C’est un gage de confiance pour la Mauritanie avec peu de moyens, qui a été choisie, c’est un honneur et nous l’acceptons »


« C’est le lieu de souligner le soutien de l’Etat mauritanien pour le football local », a-t-il ajouté.


De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports de la Mauritanie, Mohamed Ould  Djibril, présent à l’ouverture, a dit que son pays accorde une importance capitale à un tel rendez-vous : « Nous accordons une grande importance à cette conférence et nous soutenons la  Fédération mauritanienne de football dans les projets de développement ».


Les associations membres présentes à Nouakchott sont l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Cap-Vert, le Tchad, les Comores, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Djibouti, le Gabon, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Madagascar, le Mali, la Mauritanie, l’Ile Maurice, le Maroc, le Niger, la RD Congo, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, le Togo et la Tunisie.


Parmi les intervenants à la conférence figurent le consultant, évaluateur et formateur de la RD Congo, Jean-Paul Banewa et le Belge Jean Luc Lepieg.  

 

Medias

Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Mauritania vs Guinea Sudan vs Mauritania Sudan vs Mauritania Sudan vs Mauritania Sudan vs Mauritania Sudan vs Mauritania

Mauritania vs Guinea

Parcourir tous les albums
Aucune Donnée Disponible