Le Kenya marque son territoire lors de la 1ère journée de la CECAFA Challenge Cup

Le Kenya marque son territoire lors de la 1ère journée de la CECAFA Challenge Cup
04 décembre 2017 07:22

En s’imposant lors du match d’ouverture de la CECAFA Challenge Cup à Kakamega, dans l’Ouest du pays, le Kenya a montré sa détermination, chez lui, à ne faire aucun cadeau à ses adversaires.

Dans un stade de Bukhungu complètement rénové, Duncan Otieno et Masud Juma ont fait la différence au cours de la première période. Un résultat bienvenu pour le nouvel entraîneur des Harambee Stars, le Belge Paul Put. « C'était bon de voir les joueurs jouer avec cœur et dévouement. Ce n'est pas encore la manière exacte dont je voulais que nous jouions, mais la victoire est une bonne nouvelle. Nous avons encore beaucoup de travail à faire et nous nous concentrons maintenant sur notre prochaine sortie contre la Libye ».  


Le buteur Masud Juma a dédié cette victoire aux spectateurs très nombreux dans les tribunes. « Le premier match est toujours un match clé. Nous allons tout faire pour continuer dans cette même direction. L’équipe est nouvelle et nous avons encore à renforcer notre compréhension. Les prochains matchs vont nous y aider ».   


L’Allemand Antoine Hey, arrivé à la tête des Amavubi au mois de mars dernier après avoir dirigé le Lesotho, la Gambie, le Liberia, le Kenya, mais aussi le club tunisien de Monastir et El Merreikh d’Omdurman, le CECAFA Cup est une répétition à un peu plus d’un mois du CHAN Total 2018. La plupart des joueurs présents au Kenya seront, en effet, de la partie au Maroc. Un succès aurait été le bienvenu mais là n’est pas l’essentiel comme l’expliquait son capitaine, Eric Ndayishimiye. « Nous sommes une équipe de jeunes joueurs qui se construisent et, espérons-le, les erreurs que nous avons eues aujourd'hui ne se répéteront pas. Ce fut un mauvais départ mais je suis confiant que nous avons les qualités pour faire mieux ».   


Les Rwandais ont joué une bonne partie de la seconde période à dix contre onze après l’expulsion de Soter Kayumba ce qui ne les a pas empêchés de presser la défense des Kenyans sans trouver la clé.


Dans l’autre rencontre du groupe A, la Tanzanie et Libye à Machakos (situé à 45km de la capitale Nairobi) n’ont pu se départager incapables d’inscrire le moindre but.


Un seul match figure au programme, lundi, du groupe B, Burundi – Ethiopie. Le match qui devait opposer l’Ouganda au Zimbabwe, en raison du forfait enregistré il y a quelques jours de ce dernier.

 

Medias

WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya WOMEN’S AFCON: Ghana VS Kenya 	CAF President visit to Kenya ahead of the African Nations Championship (CHAN) in 2018 	CAF President visit to Kenya ahead of the African Nations Championship (CHAN) in 2018

WOMEN’S AFCON: Kenya vs Mali

Parcourir tous les albums
Aucune Donnée Disponible