CHAN Total 2018 : De grands chocs aux résultats incertains

CHAN Total 2018 : De grands chocs aux résultats incertains
11 août 2017 12:42

La spécificité du Championnat d’Afrique des Nations c’est que depuis sa création en 2009, il est réservé aux seuls joueurs locaux et ses éliminatoires s’effectuent par zones, chacune des six zones étant assurée d’avoir un minimum de deux équipes à la phase finale.


Au soir du 22 août, à l’issue du match retour entre la Guinée et le Sénégal, on aura le nom des quinze équipes qui rallieront le Kenya pour la 5e édition du CHAN.


Le dernier tour éliminatoire promet d’être passionnant car il sera un festival de derbies dont certains plus chauds que les autres. La qualification est en jeu, c’est la règle, mais il y a dans certaine rencontre un plus, celui de la domination régionale qui rend les parties plus serrées, plus intenses.


Sans les citer tous, on peut nommes Egypte – Maroc, Sénégal - Guinée, Burkina Faso – Ghana, Afrique du Sud – Zambie and the last but not the least Congo – RD Congo.


Certaines équipes ont eu une préparation très sérieuse. C’est le cas de la RD Congo. L’entraîneur Mwinyi Zahera a emmené sa troupe à Rabat pour un stage de quinze jours avant de faire le déplacement à Brazzaville. Les « Léopards » locaux ont le trophée remporté en février 2016 à Kigali à défendre. Mieux, ils pourraient, en cas de qualification, prétendre à une troisième couronne dans l’épreuve, après une première victoire en 2009 à Abidjan. Les atouts de l’équipe sont solides à commencer par une ossature basée sur trois clubs, Mazembe, V Club et Motema Pembe.


Egypte – Maroc aurait bien pu être considérée comme la tête d’affiche du dernier tour éliminatoire du CHAN 2018. Mais il y a un hic. Al Ahly et le Zamalek, puis dans la foulée Al Masry, ont refusé de mettre leurs joueurs à la disposition de la sélection. Voilà qui amoindrit considérablement le potentiel de l’entraîneur Hamada Sedki appelé lui-même en dernière minute, pour remplacer Hani Ramzy qui n’a pas accepté le « Non » des clubs cités plus haut. Attention, Sedki n’est pas un inconnu. Ancien défenseur international, il était le second d’Hassan Shehata, le sélectionneur des Pharaons lors de la triple couronne aux CAN 2àà6, 2008 et 2010. Respect. Ces absences pourraient profiter aux Marocains qui ont aussi de grands clubs et, par conséquent, de grands joueurs, avec l’avantage du match retour à la maison.


L’entraîneur sud-africain n’a pas rendu son tablier et, lui aussi, s’est vu opposer un veto à la demande de libération de quelques joueurs. Pas facile de convaincre certains clubs de l’intérêt supérieur du football national. Et comme les Zambiens ont le vent en poupe, il est certain que les Chipolopolo seront un rude adversaire.

 

Sénégal – Guinée a été déplacé de quelques jours, la première rencontre n’ayant lieu que le 15 août. C’est un classique et un match, sur le papier, très ouvert. L’effectif des Lions sera peut-être amoindri par le départ certains pour un contrat ou des tests en Europe avant la fin du mercato d’été.

 

L’attraction du match Niger – Côte d’Ivoire viendra du banc des Eléphants sur lequel se trouvera un certain Kolo Touré, une des pièces maîtresses de l’équipe nationale depuis pas mal d’années. Faute d’avoir trouvé un nouveau club depuis de son départ du Celtic Glasgow, il a anticipé une carrière d’entraîneur. Il sera au côté d’Ibrahima Kamara, titulaire du poste chez les locaux. Sa très longue expérience peut être extrêmement utile à ses jeunes successeurs en quête à leur tour d’une reconnaissance internationale.

De gros chocs et des résultats pas toujours faciles à discerner 


Le programme

Zone Nord : (2 qualifiés)
12/08  Algérie – Libye  
13/08 Egypte – Maroc     

 Zone Ouest A (2 qualifiés)
12/08  Mauritanie – Mali  
15/08  Sénégal – Guinée 

Zone Ouest B (3 qualifiés)
12/08  Burkina Faso – Ghana
13/08  Bénin – Nigeria 
13/08  Niger – Côte d’Ivoire

Zone Centre (3 qualifiés)
11/08  Congo – RD Congo  
12/08  Sao Tomé et Principe – Cameroun   
12/08  Guinée Equatoriale – Gabon

Zone Centre et Est (2 qualifiés)
12/08  Ouganda – Rwanda 
13/08  Ethiopie – Soudan 

Zone Sud (3 qualifiés)
12/08  Comores – Namibie 
13/08  Afrique du Sud – Zambie 
13/08  Madagascar – Angola

Medias

Aucune Donnée Disponible
Aucune Donnée Disponible