La dégringolade du Canon sportif de Yaoundé

La dégringolade du Canon sportif de Yaoundé
13 septembre 2017 08:15

Fait inédit dans l’histoire du football camerounais, le Canon sportif de Yaoundé évoluera la saison prochaine en deuxième division.

 

La sentence est tombée le dimanche 10 septembre 2017 lors de la 31ème journée partielle suite à sa défaite (0-1) face à Colombe du Dja et Lobo, un club du sud du pays nouvellement promu en Ligue 1.  Avec 26 points seulement à trois journées de la fin du championnat dominé par Eding sport de la Lékié (60 points), le club du centre vient de vivre la pire saison de son histoire.

 

Pendant bien longtemps, le club fondé en 1930 a joué les premiers rôles au niveau local.  Le Canon de Yaoundé est l’équipe la plus titrée du Cameroun avec comme bilan : 10x championnats, 11 Coupes du Cameroun (plus six finales), 3 Coupes d’Afrique des clubs champions - deuxième club à réaliser semblable performance après le Hafia FC de Conakry -  et 1 Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe (plus trois finales).

 

Le Kpa Nkum, comme on l’appelle affectueusement, remporte son premier titre national en 1970. C’est le début d’une longue et riche aventure africaine. Cette aventure se poursuit la saison suivante avec l’obtention de son premier ticket de participation à la Coupe d’Afrique des clubs champions. Il étrille l’ASEC d’Abidjan en demi-finale et foudroie ensuite l’Ashanti Kotoko de Kumasi.

 

Au fil des compétitions, le Canon réalise une razzia, notamment huit titres en championnat et quatre trophées continentaux pour l’équipe alors surnommée les « Brésiliens d’Afrique ».

 

La crise des résultats survient dès 1990. Malgré tout, l’équipe arrive quand même à se hisser au sommet du football camerounais en remportant notamment le championnat local en 1991, et trois fois la Coupe (1993, 1995, et 1999). Le Canon effectue un retour appréciable en 2000 sur la scène africaine, en atteignant la finale de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe face au Zamalek du Caire. Cependant n’arrive pas à s’imposer en championnat, après l’apparition du Coton Sport de Garoua, qui entame également une longue domination du championnat local, à l’exception de l’année 2002 quand le Canon tonne à nouveau. Mais ce sera de manière éphémère.  

Depuis lors, le plus haut sursaut d’orgueil du Canon a été enregistré en 2013. Lorsque l’équipe a joué et perdu aux tirs aux buts (4-1) la finale de la Coupe du Cameroun face à la jeune équipe de Young Sport Academy de Bamenda. Sous la conduite de son capitaine, l’international Pierre Womé Nlend qui, après une longue et riche carrière internationale était revenu prêter main forte à son club formateur. Car, le Canon de Yaoundé c’est plusieurs générations de grands joueurs, Théophile Abega, Marc-Vivien Foé, Emanuel Kundé, Grégoire Mbida Arantes, Louis Paul Mfédé Thomas NKono, François Omam Biyick, Jean Manga Onguene et Jacques Songo’o. C’est donc tout cela qui fait du club le visage le plus évocateur du football camerounais après les Lions Indomptables.

Les New comers

Pour Nyassa Soleil, ancien directeur général du Canon de Yaoundé, le mauvais management, et le manque de vision sont les principales raisons de la dégringolade du Canon. « Vous avez des personnes qui estiment que le club est un héritage familial. Ils n’acceptent pas qu’un allogène vienne injecter des capitaux. Ce qui les intéresse uniquement ce sont les recettes générées par la vente des joueurs », dénonce-t-il.

Aujourd’hui, le malheur du club inspire les jeunes clubs qui opposent une rude concurrence à ces équipes mythiques comme le Canon, Coton sport de Garoua, Union de Douala ou Racing de Bafoussam. « Nous nous organisons en société. Nous mettons en place une bonne structuration du club à travers divers catégories : poussins, minimes, cadets, juniors et séniors. Nous essayons de faire bon usage des recettes des sponsors et de la vente des joueurs. C’est tout cela qui a manqué au Canon », planifie Saint Fabien Mvogo, président d’Eding Sport de la Lékié, club sacré champion de la saison 2017 à trois journées de la fin du championnat.

 

Compétitions nationales

Championnat du Cameroun (10)

-        Champion : 1970, 1974, 1977, 1979, 1980, 1982, 1985, 1986, 1991 et 2002.

Coupe du Cameroun (11)

-        Vainqueur : 1967, 1973, 1975, 1976, 1977, 1978, 1983, 1986, 1993, 1995 et 1999

-        Finaliste : 1960, 1974, 1980, 1985, 1998 et 2003

 

Compétitions continentales

Ligue des champions (3)

-        Vainqueur : 1971, 1978 et 1980

Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe (1)

-        Vainqueur : 1979

-        Finaliste : 1977, 1984 et 2000

 

 

Medias

Al Ahly vs Coton Sport Al Ahly vs Coton Sport Al Ahly vs Coton Sport Al Ahly vs Coton Sport Al Ahly vs Coton Sport Al Ahly vs Coton Sport Total CL 2017: Zanaco vs Coton Sport Total CL 2017: Zanaco vs Coton Sport Total CL 2017: Zanaco vs Coton Sport Total CL 2017: Zanaco vs Coton Sport Total CL 2017: Zanaco vs Coton Sport Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Cameroon vs Gabon Total U17: Guinea vs Cameroon Total U17: Guinea vs Cameroon

Al Ahly vs Coton Sport

Parcourir tous les albums
Aucune Donnée Disponible