Assemblée Générale Ordinaire de la CAF (Casablanca 2018): Discours du président Ahmad

Assemblée Générale Ordinaire de la CAF (Casablanca 2018): Discours du président Ahmad
02 février 2018 03:26

Assemblée générale ordinaire de la CAF  

 

 

Casablanca, 2 février 2018


 



Monsieur le Président de la FIFA,

Monsieur le Ministre de la jeunesse de la Jeunesse et des Sports,

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement

du Royaume du Maroc,

Madame la secrétaire générale de la FIFA,

Madame et Messieurs les membres du Comité Exécutif de la CAF,

Madame et Messieurs les Présidents des Associations nationales,

Mesdames et messieurs les Partenaires de la CAF,

Honorables et distingués invités,

Mesdames et Messieurs,




Je voudrai avant tout vous remercier, tous, invités et participants , pour votre présence aujourd’hui à ces assises de notre Assemblée générale, la toute première AG ordinaire de mon mandat.

Elle va , elle doit ,marquer un tournant décisif dans la conduite des affaires de la CAF depuis le 16 Mars 2017, date de notre élection.

Je voudrai surtout qu’elle soit celle de notre union renforcée, de notre identité de vue sur les grandes questions stratégiques, je voudrai qu’elle scelle ce pacte d’engagement que j’ai pris vis à vis de la confiance que vous m’avez accordée et le soutien permanent que vous témoignez à l’égard des activités de la CAF .

Mais permettez-moi avant d’aller plus loin dans les détails d’adresser au Royaume du Maroc qui nous accueille aujourd’hui et à sa Majesté le Roi Mohamed VI, Roi du Maroc, mes remerciements les plus vifs et les plus sincères pour l’accueil exceptionnel qu’il a réservé à l’ensemble de la grande famille africaine du Football.

Le Maroc n’a plu à démontrer l’étendue de ses capacités organisationnelles ni à forcer sur ses aptitudes pour nous convaincre de sa volonté de servir dans les meilleures conditions possibles le Football, notre football, et la confédération africaine de football.

Qu’il en soit chaleureusement remercié.

Dans à peine un mois , nous vivrons l’anniversaire de notre première année de gestion de la Confédération africaine de football.

Bien des semaines et des mois ont passé depuis que nous avons entrepris un très grand chantier de

- rénovation de nos structures,

- de réforme de nos statuts,

- de renforcement de nos règlementations,

- de modernisation de notre gestion administrative

- d’optimisation de nos procédures.


Le chemin parcouru est déjà considérable , mais nous n’en sommes qu’au début de la concrétisation de nos promesses, nos nombreuses promesses.

Nous n’avons pas cherché à bousculer les habitudes ni à déstabiliser l’ensemble des secteurs de nos activités , mais grâce à une parfaite coordination, avec vous sur le terrain, nous avons trouvé le bon rythme pour introduire les changements et à les intégrer dans notre mode opérationnel.

Pour notre Congrès à Rabat au mois de juillet 2017, nous avions présenté une nouvelle rédaction de nos statuts que vous aviez approuvée à l’unanimité. Nous avions fixé, les nouvelles conditions d’éligibilité du Président de la CAF .

C’est à cette occasion que le Comité Exécutif a pris la décision d’attribuer une subvention annuelle de 100 000 $ à chaque fédération nationale avec effet immédiat ainsi que l’attribution d’une indemnité aux Présidents de toutes les associations nationales.

Le premier de tous les chantiers a été celui qui a consisté à repenser les formats et la périodicité de nos compétitions.

Nous nous étions retrouvés à Rabat en Juillet dernier et au cours d’un Symposium historique, des décisions d’une grande portée avaient été prises :

La Coupe d’Afrique des Nations, notre fameuse CAN, se jouerait désormais à 24 équipes nationales et serait organisée en début d’été.

Les inter clubs ont été renforcés et la réussite éclatante du CHAN que nous vivons, ici, au Maroc depuis le 14 janvier est encore à mettre à l’actif de toutes ces bonnes nouvelles.


Il s’agit d’un tournant essentiel et une réponse enfin adéquate à une profonde attente de nos associations nationales.

C’est une mesure d’une très grande portée historique en raison de la popularité de cet événement mais c’est une mesure définitive, discutée longuement et finalement approuvée.

Il nous reste à la tester, à la rôder, à la faire grandir et à la faire gagner en visibilité.

La plus grande compétition de notre calendrier se doit d’être


- remarquable.
- attractive.
- mondialisée.


Nous nous mobiliserons et mettrons tout en œuvre pour son organisation, son déroulement, sa dimension internationale et sa réussite l’an prochain.

Mesdames, Messieurs, mes chers collègues,

La période de 10 mois que nous venons de vivre ensemble nous a éclairé sur l’ampleur de la tache qui nous attend.

Je viens d’énumérer quelques unes seulement des actions déjà menées ou qui sont en cours de réalisation , mais elles sont nombreuses, très nombreuses et méritent au moins une citation :

- la modification des dates des compétitions inter clubs à partir de la saison 2018-2019.

- La révision des contenus des Licences d’entraineurs et la Licence professionnelle d’entraineur de la CAF.

- Il y a trois jours en compagnie de Monsieur Fouzi Lekjâa, vice Président de la CAF , nous avions lancé officiellement à Rabat, la Licence CAF PRO désormais obligatoire pour entrainer sur le continent africain.

- C’est une immense avancée significative .

- Nous avons également procédé à un profond changement dans les éliminatoires zonales de la Coupe d’Afrique des Nations U17, prévue en Tanzanie en 2019.

- Deux autres décisions historiques ont été prises par le Comité Exécutif de la CAF tout récemment ,

- la première est la prise en charge des indemnités des officiels d’un match :

- Arbitres, assistants, Commissaires, seront dorénavant directement indemnisés par la CAF .

- C’est une mesure d’une portée considérable qui concerne environ 650 matches par saison et qui devrait alléger les bourses et les budgets des fédérations nationales.
-
La deuxième décision est encore plus importante : nous avons en effet, décidé de doter les 5 équipes africaines qualifiées à la Coupe du Monde de la FIFA RUSSIE 2018, d’un équipement sophistiqué et de haute technologie appelé FIELDWIZ capable de donner des informations simultanées pendant l’entrainement ou pendant le match sur l’état physique et médical du joueur.

J’ai considéré que cet équipement pointu devait également servir partout sur le continent africain.

La CAF a donc décidé d’étendre cette mesure à l’ensemble de nos associations nationales.

Il s’agit d’une action qui a un coût conséquent mais la CAF n’a pas hésité car la surveillance médicale et l’intervention simultanée sur l’état du jouer ne se discute pas.

Je voudrai également vous rendre compte des actions au niveau de notre Administration Centrale.

Lors de notre Congrès à Manama , au mois de mai 2017 et pour la première fois de son histoire la CAF s’est dotée d’un nouvel organigramme .

Sa mise en place a commencé il y a plus de deux mois avec la nomination d’un nouveau Secrétaire général en la personne de monsieur Amr Fahmy, et deux secrétaires généraux adjoints : Monsieur Anthony Baffoe en charge du football, du développement et des compétitions, Monsieur Essadek Allaoui qui a la responsabilité et la gestion de l’administration centrale et des Finances.

Nous venons de lancer à présent, la deuxième phase de ce plan novateur pour recruter et nommer les Directeurs qui viendront compléter cet organigramme destiné à impulser un nouveau rythme de travail avec une feuille de route pour chaque direction.

Dans ce lot de réformes et de changements, le Comité Exécutif a mis en place les commissions permanentes avec une réduction significative des membres et aussi une réduction des commissions elles mêmes.

Nous sommes sur la bonne voie pour rendre la CAF à toute l’Afrique et pas seulement une CAF avec un personnel du siège d’une seule nationalité.

C’était une promesse ferme de ma campagne électorale et je suis heureux que nous l’ayons réalisée déjà à près de 50%.

Mes chers Collègues, mes chers amis, vous le constatez :

Depuis que nous sommes aux commandes de la Confédération africaine de football bien des choses ont changé , quelquefois radicalement, quelquefois partiellement.

Mais nous avons beaucoup œuvré pour la mise en place de ces changements et nous avons été soutenus fortement.

La FiFA a été à nos côtés dès la première heure.

Son Président Monsieur Gianni Infantino a été à notre écoute sans relâche, a été notre précieux guide et un précieux partenaire.

Je voudrai en votre nom à tous le remercier ici pour la régularité de son soutien à la nouvelle gouvernance de la CAF, et pour sa fidélité au football africain.

Je voudrai lui témoigner toute notre loyauté.

Je ne peux oublier aussi l’apport de notre partenariat avec l’UEFA grâce à laquelle nous avons renforcé nos capacités en matière de compétitions de jeunes. Elle nous assiste et partage avec nous le lancement des tournois de Zones pour les jeunes.

Longtemps, l’UEFA et la CAF n’avaient pas vécu un tel rapprochement , je tenais à le souligner .

Je dois à présent aborder un sujet qui nous tient tous à cœur :

la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA en 2026.

Et à ce propos, j’aimerai vous rappeler ceci :

il y a quelques décennies les pays en voie de développement avaient pris conscience que le seul moyen d’en finir avec le sous développement était de souscrire à la coopération sud-sud.

Les résultats à ce niveau , ont tardé et tardent encore à se manifester mais dans le domaine du football le Maroc l’a réussi.
Aujourd’hui le Royaume, a fait la démonstration de ses capacités sur plusieurs segments stratégiques.
Il a soutenu la CAF à un moment sensible de son histoire, il a aidé et continue d’aider nombre de fédérations nationales africaines, des clubs africains aussi dans leur préparation et plusieurs actions ont été menées conjointement avec des pays africains.

Je tiens à remercier la fédération royale marocaine de football et lui redire mon engagement total dans l’aventure du Mondial 2026.

La démocratie installée au sein de notre Confédération donne toute latitude aux présidents de nos associations nationales mais je les exhorte à retrouver le sens de notre tradition d’unité et de notre culture africaine d’entraide et d’amitié.

Je suis le Président des 54 pays membres et je voudrai que mon engagement en faveur de la candidature du Maroc ne souffre d’aucun doute. C’est toute l’Afrique qui est directement concernée par cet engagement marocain.

Enfin ,il y a une vérité que nous devons placer à la face du monde : en un siècle, notre continent n’a organisé qu’une seule fois la Coupe du Monde de football de la FIFA .
Mesdames, Messieurs, chers collègues et amis,
Je voudrai vous remercier d’avoir pris le temps de m’écouter évoquer mon premier bilan qui est le fruit d’un travail collectif très fort, très uni, très motivé.

Il nous reste un long chemin à parcourir encore.

Il nous reste à œuvrer de toutes nos forces pour

- équilibrer les actions,
- construire de nouveaux projets,
- réussir la refonte de l’administration centrale et
- bien sûr, au dessus de tout ,
- réussir le rayonnement de la CAF,
- asseoir de façon solide la nouvelle gouvernance, et
- exposer mondialement nos compétitions.


Avec votre soutien ,nous devons garder le football africain sous la lumière.


Vive l’unité africaine

Vive la Confédération Africaine de football

Mots clés : président - Espace Média

Medias

AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Asante Kotoko  vs CARA Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa Generation Foot vs Misr El Makassa

AS Real vs (MFM) Ministère du feu et des miracles

Parcourir tous les albums
Aucune Donnée Disponible