Atelier pour les directeurs techniques à Johannesbourg

Atelier pour les directeurs techniques à Johannesbourg
16 avril 2018 10:47

·       Huit directeurs techniques de huit associations membres de la CAF ont participé à l'atelier

·       C'est le deuxième module de formation,  après le Malawi en 2016

·       Au programme, la formation des entraîneurs et le développement élite chez les jeunes


La FIFA a entamé la phase deux de son programme de formation et de soutien des directeurs techniques en Afrique. Du lundi 10 au mercredi 12 avril, les directeurs techniques de huit associations membres du sud et de l'est de l'Afrique ont pris part à l'atelier pilote pour le Module 2B (Technique) à Johannesbourg, en Afrique du Sud.

Ce stage de trois jours a été consacré à la formation des entraîneurs et au développement élite chez les jeunes. Les huit délégués avaient tous suivi le premier atelier de la FIFA pour les directeurs techniques (Module 1) au Malawi il y a deux ans, à l'occasion duquel un aperçu général du rôle du directeur technique national avait été présenté.

"Cet atelier a marqué une progression par rapport au travail effectué au Malawi en 2016", explique Jürg Nepfer, Directeur du Développement technique de la FIFA et coordinateur de l'atelier. "Lors du premier module, nous nous étions concentrés sur la mise en œuvre d'une approche de gestion de projet pour aborder le rôle vaste et complexe du directeur technique."

"Cette fois, nous sommes passés à un niveau de discussion plus élevé et nous avons examiné deux des aspects les plus importants du travail de développement qui incombe au directeur technique. Sans entraîneurs qualifiés et compétents qui travaillent avec les joueurs et les équipes, et sans un programme d'élite bien géré pour les jeunes, le football ne peut pas avancer."

*Les directeurs techniques présents

·       Neil Tovey (Afrique du Sud)

·       Timothy Tjongarero (Namibie)

·       Salum Mamadi (Tanzanie)

·       Bekisisa Mkhonta (Swaziland)

·       John Kaputa (Malawi)

·       Francis Oti-Akenteng (Ghana)

·       Ulric Mathiot (Seychelles)

·       Abdul Rassullassine Abdulla (Mozambique)


Les directeurs techniques présents à l'atelier ont également été rejoints par Dominique Niyonzima, responsable principal du département technique et développement de la Confédération Africaine de Football (CAF). 

La délégation de la FIFA était dirigée par Steven Maartens, Directeur technique de la FIFA et incluait, outre Nepfer, Hansruedi Hasler (Suisse), Willi Ruttensteiner (Autriche), Matjaz Jaklic (Slovénie) et Ashford Mamelodi (Botswana), tous les directeurs techniques et responsables du développement actuels et passés.

Étaient également présents David Fani, Responsable du développement du bureau régional de la FIFA à Johannesbourg et Govinden Thondoo, Consultant technique de la FIFA pour la région. Ils auront l'importante responsabilité d'assurer le suivi, le conseil et l'assistance nécessaires pour veiller à ce que les concepts enseignés lors de l'atelier soient mis en œuvre dans les associations membres représentées.

L'atelier a suivi un format innovant et interactif qui a vu les experts de la FIFA présenter les modules dans des sessions impliquant l'ensemble du groupe, alors que les directeurs techniques présents ont replacé le sujet dans son contexte en donnant des exemples tirés de leur propre expérience. Les directeurs techniques ont ensuite été répartis en petits groupes pour discuter de sujets spécifiques avant de faire part de leurs conclusions à l'ensemble du groupe.

Les sujets abordés lors de la première journée

·       Formation des entraîneurs

·       Le rôle du directeur technique en tant que défenseur de la nécessité de disposer d'entraîneurs qualifiés

·       L'importance de la personne responsable de la mise en œuvre d'un programme de formation des entraîneurs

·       La façon dont les adultes apprennent et l'importance d'utiliser une méthodologie efficace

·       La différence entre un instructeur d'entraîneurs et un mentor d'entraîneurs

·       Conseils sur l'établissement des relations avec les entraîneurs


Les sujets abordés lors des journées deux et trois

·       L'importance d'un programme de jeunesse élite au sein des associations membres

·       La responsabilité de créer et d'adhérer à une philosophie de gestion de la jeunesse élite

·       Les critères d'identification des talents

·       L'importance de compétitions régulières et appropriées

·       Le cheminement pour le développement de la jeunesse ; le rôle des entraîneurs de la jeunesse élite

·       La gestion des équipes nationales de jeunes

·    Le devoir de diligence imposé au directeur technique pour veiller à ce que les intérêts du joueur soient toujours prioritaires


La délégation a ensuite visité le centre de formation des Kaizer Chiefs, équipe de Premier League sud-africaine, afin d'observer un exemple local de centre de formation de club, et de voir comment le développement de la jeunesse est géré au sein de cette institution.

 

La délégation a ensuite visité le centre de formation des Kaizer Chiefs, équipe de Premier League sud-africaine, afin d'observer un exemple local de centre de formation de club, et de voir comment le développement de la jeunesse est géré au sein de cette institution.

Maartens a estimé que l'atelier a été accueilli positivement, si l'on tient compte du fait qu'il s'agissait d'une édition pilote. "Il y a des ajustements à faire, et nous devrons chercher à rendre l'initiative pertinente pour des régions spécifiques lorsque nous la déploierons, mais tout s'est bien passé et la passion et l'enthousiasme des directeurs techniques étaient plaisantes", juge-t-il. "Le défi consiste maintenant à suivre et à soutenir les programmes de ces directeurs techniques. Le programme FIFA Forward alloue 1,25 million de dollars US à chaque association membre et nous voulons faire en sorte que les directeurs techniques aient accès à ces fonds pour mettre en œuvre des projets dans les domaines couverts par l'atelier."

La prochaine étape pour ces directeurs techniques est d'assister à l'atelier du Module 2A (Leadership et gestion) l'année prochaine. L'atelier pilote pour ce module particulier se tiendra en Thaïlande du 24 au 26 avril.

FIFA.COM

Medias

Aucune Donnée Disponible
Aucune Donnée Disponible