CAN féminine 2016 : une réussite populaire

Samedi 03 décembre 2016. Il est 11h30. Les portes du stade omnisports Ahmadou Ahidjo se referment, quatre heures avant le coup d’envoi de la finale de la 10ème Coupe d’Afrique des nations féminine de football opposant les Lionnes indomptables du Cameroun aux Super Falcons du Nigéria.

Les trophées de la CAN femmes 2016

Meilleure joueuse : Gabrielle ABOUDI ONGUENE (Cameroun)

Réactions après la finale

Réactions après la finale

03 décembre 2016

Enow Ngachu (sélectionneur du Cameroun) Je félicite le Nigeria qui a montré qu’il reste le meilleur d’Afrique. Nous avons joué du mieux que nous avons pu. Nous nous sommes offerts plusieurs occasions mais on n’a pas pu concrétiser.

Le Nigeria conserve sa couronne

Les larmes d’Aboudi Onguene, la joie de Asisat Lamina Oshoala. Contraste saisissant d’une finale âprement disputée mais remportée, comme d’habitude, par les Super Falcons du Nigeria.

Cérémonie de clôture à Yaoundé

Environ 45 minutes. C’est le temps qu’a duré la cérémonie de clôture de la 10ème édition de la Can féminine

Feuille de match: Cameroun vs Nigeria

Feuille de match: Cameroun vs Nigeria

Le Ghana en bronze

Le Ghana en bronze

02 décembre 2016

Les filles de Yussif Basigi se sont hissées sur la troisième marche du podium en battant l’Afrique du Sud (1-0) lors du match de classement.

Feuille de match: Ghana VS Afrique du Sud

Feuille de match: Ghana VS Afrique du Sud

Propos d’avant-finale: Cameroun – Nigeria

Enow Ngatchu (sélectionneur du Cameroun) Lorsque nous étions partis en Namibie, il y a deux ans, l’objectif était la qualification pour la Coupe du monde au Canada. Et cette qualification a déconcentré les joueuses pour la finale. En ce qui concerne le match de samedi, notre objectif est de remport...

Réactions après la demi-finale Nigeria – Afrique du Sud

Florence Omagbemi (sélectionneuse du Nigeria) Je dois reconnaître, et mes joueuses ne me démentiront pas, que nous n’avons pas livré notre meilleure bataille contre les Sud-Africaines. Ce n’est jamais facile de gagner un match.